Archive de juin, 2012

Continuité territoriale : lettre au Président de la République

MAISON DE LA CORSE
Fédération des Groupements Corses de Marseille et des Bouches du Rhône
69 rue Sylvabelle – 13006 MARSEILLE

 Marseille le 1er juin 2012

 Objet : respect de la continuité territoriale Corse/continent.

Monsieur le Président de la République,

La Fédération des groupements Corses de Marseille et des Bouches du Rhône a été créée en 1959 par Bastien LECCIA alors adjoint de Gaston DEFFERE.

Elle regroupe en son sein plusieurs milliers d’adhérents au travers de plus de quarante associations et amicales qui ont toutes pour vocation la défense de la Corse, de ses valeurs, de son patrimoine et de sa culture.

Elle participe au maintien d’un lien très fort entre les Corses de l’ile et ceux qui résident sur le continent.

Hélas, ce lien est sans cesse mis à mal par les grèves à répétition que connaissent les compagnies maritimes « SNCM et Méridionale », compagnies pourtant toujours titulaires d’une délégation de service public.

Ces grèves récurrentes, intempestives et souvent interminables constituent un véritable poison pour tous nos compatriotes pour qui la régularité et la sécurité des transports maritimes sont un besoin vital.

ll n’est pas dans notre propos ni dans notre intention de prendre parti dans ces conflits mais, pour les usagers que nous sommes, il est certain que cette situation ne peut plus longtemps demeurer en l’état.

En effet, la « continuité territoriale », véritable cordon ombilical entre la Corse et le continent ne saurait se limiter au seul principe : Elle doit devenir une réalité que les revendications des uns ou les humeurs des autres ne sauraient mettre en péril.

C’est pourquoi, monsieur le président, l’assemblée générale de notre fédération a souhaité en appeler à votre haut arbitrage afin que vous puissiez peser de toute votre autorité pour qu’une solution pérenne puisse être trouvée dans les meilleurs délais.

Vous aviez fait du « changement » votre slogan de campagne.

S’il est un domaine où le changement s’impose dans l’intérêt général au détriment de quelques intérêts particuliers et souvent partisans, c’est bien celui de l’instauration d’un vrai service public maritime reliant la Corse au continent.

Dans l’espoir que vous preniez notre demande en considération, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en nos sentiments dévoués et respectueux. 

 Lettre signée par : Jean Grazi président de la Fédération des Groupements Corses de Marseille et BdR, Jean Tomasini Vice président de la Fédération des Groupements Corses de Marseille et BdR., Serge Tomasini président de POLEN, Christiane Padovani présidente de la RHFC, Jean-Marc Angeletti président des Amis du Cap Corse, Anne-Marie Venturini présidente de la Vicolaise, Evelyne GRAZI  Présidente des Corses de l’Education Nationale,  René Padovani président d’Aiutu, Jean-Claude Cesari président de Kalliste, Michel et Monique Pedditzi de l’Association KALLISTE, Ange Manfredi Secrétaire général de KALLISTE , Ange Lucciani président d’A Culturale, Dominique Colombani président de L’Arcusgiu, Yvan Chiaverini pour L’ASCO,  Monique Angeli association des Corses de Provence, Simone Tramoni présidente de Scola Corsa, Jean GRAZI président des Corses de l’Extérieur.

Droit de réponse au journal l’EXPRESS pour le dossier « Marseille le vrai pouvoir des Corses »

Le Conseil Fédéral de la fédération des

groupements corses de Marseille et des B du Rh

69 rue Sylvabelle – 13008 Marseille

à Monsieur Christophe Barbier

Directeur de la rédaction de l’Express

29, rue de Châteaudun – 75009 Paris

Objet : l’ article de l’Express N°3177 sur « Marseille le vrai pouvoir des corses » .

Nous, membres du Conseil fédéral de la Fédération des corses de Marseille, Conseil constitué des présidents d’associations affiliées demandons un droit de réponse afin de rectifier des erreurs notoires relevées dans l’article de l’Express N° 3177 sur le vrai pouvoir des Corses .

Des amalgames et informations inexactes sur la communauté corse en général , sur la Maison de la Corse en particulier, nous obligent à vous écrire afin que le public ne se fasse pas une fausse idée des corses de Marseille.

Nous n’entrerons pas dans la polémique des dissensions que vous évoquez sinon pour remarquer que vous avez parlé du Président de la Fédération des corses sans l’avoir rencontré et en vous appuyant sur les dires de certains : son élection du 9 décembre 2011 fut des plus démocratique (il avait quitté ce poste en 2010-2011 pour raison de santé et Serge Tomasini lui avait succédé : ce dernier désireux de démissionner en novembre 2011 a demandé une nouvelle AG pour élection d’un nouveau président . Le président de la Fédération doit d’après les statuts être président d’une association affiliée ; personne ne voulant prendre cette charge, Jean Grazi a accepté de se représenter et a été élu à l’ unanimité.

Quant aux allusions sur les chamailleries « cour de récréation »existant entre la Maison de la Corse et la FRACC, cela nous paraît dérisoire .La FRACC poursuit son chemin, la Maison de la Corse aussi et nous ne doutons pas que toutes les deux n’ont qu’un seul objectif : défendre les intérêts des corses et des amis de notre île.

Nous aurions souhaité voir souligner le nombre important de manifestations culturelles ou caritatives organisées par les diverses associations de la Fédération .(voir site :www.maisondelacorse.com).

Nous rappelons que nos manifestations ouvertes à tous, sont le véritable moteur de notre dévouement et sans nul doute , le meilleur exemple de solidarité et de fraternité dans notre société.

Fait à Marseille le 12 Juin 2012

Le Conseil Fédéral de la Fédération des corses de Marseille

REFORME SUCCESSORALE 2012 ET SPECIFICITES CORSES

Pour faire suite à notre conférence sur la transmission du patrimoine :
REFORME SUCCESSORALE 2012 ET SPECIFICITES CORSES,

nous vous proposons une permanence à la maison de la Corse :

 JEUDI 7 JUIN de 14h à 16h

Chloé Péraldi-Vaganay se tiens à votre disposition pour répondre à vos questions.

Nous vous demandons de bien vouloir manifester votre présence en envoyant un mail à Chloé   vaganay@allianz.fr

Place à la Danse « Caminu di Donna »

Samedi 23 juin à 21h à la Mairie des 6è et 8è arrondissements.

Huit danseurs de la Cie Acontretemps présentent un extrait du ballet « Caminu di Donna » sur des polyphonies Corses. Chorégraphie de Christine Colombani, ex-soliste des compagnies de ballet nationales, directrice de la Cie Acontretemps.

Raghjunghjeteci sopra FACEBOOK

I nostri Partinari

SNCM CMN
Région PACA Ville de Marseille
France Bleu Provence Conseil Général des Bouches du Rhone Radio France Frequenza Mora Collectivité Territoriale de Corse Brasserie Pietra

inscrivez vous à la Newsletter