COMMUNIQUE DE LA FEDERATION DES GROUPEMENTS CORSES DE MARSEILLE ET DES BOUCHES-DU-RHÔNE

COMMUNIQUE DE LA FEDERATION DES GROUPEMENTS CORSES DE MARSEILLE ET DES BOUCHES-DU-RHÔNE, MAISON DE LA CORSE, 69 RUE SYLVABELLE, 13006, MARSEILLE

Rédigé à la majorité des membres de son bureau

 

Suite à la tentative d’assassinat par un codétenu dont a été victime Yvan COLONNA ce 1er mars 2022 au sein de la maison centrale d’Arles, et de la situation qu’elle a engendrée, la Fédération des Groupements Corses de Marseille et des Bouches-du-Rhône, à la majorité de son bureau, communique :

- Elle partage la douleur de la famille COLONNA et l’assure de son soutien pour toute aide dont elle aurait besoin à Marseille ;

- Elle demande que toute la lumière soit faite sur toutes les circonstances de l’agression dont a été victime Yvan COLONNA ;

- Elle exprime son attachement au respect de l’état de droit et au principe de l’égalité des citoyens et des justiciables devant la loi, un des principes fondateurs de la démocratie ;

- Elle demande l’application du droit pour que tout condamné puisse exécuter sa peine dans un lieu de détention proche de sa famille, la situation d’Yvan COLONNA, Pierre ALESSANDRI et Alain FERRANDI ne devant pas faire exception à cette règle qui, si elle avait été appliquée, aurait pu éviter le drame que nous connaissons aujourd‘hui.

- Elle se réjouit de la levée du statut de détenu particulièrement signalé pour Yvan COLONNA, Pierre ALESSANDRI et Alain FERRANDI.

-  Elle comprend  le sentiment d’indignation exprimé lors des mobilisations, rassemblements et manifestations de voie publique en Corse comme sur le continent ;

- Elle s’associe aux différents appels qui prônent l’apaisement et récusent la violence d’où qu’elle vienne et qui ne saurait en aucun cas constituer une réponse adaptée à la situation ;

- Elle constate et regrette profondément qu’elle ait été le seul moyen d’obtenir l’application du droit ;

- Elle s’associe également aux demandes de nos élus corses et du continent et des représentants de la société civile corse au sein du Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel de Corse pour que soit désignée une commission d‘enquête parlementaire aux fins de rechercher la vérité sur les faits qui se sont déroulés ce 1er mars 2022 à la Maison Centrale d’Arles, et leur genèse.

- Elle se réjouit que la commission des lois de l’assemblée nationale débute la semaine prochaine des auditions sur les circonstances de la tentative d’assassinat dont a été victime Yvan COLONNA à la maison centrale d’Arles.

Commentaires: Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés.

Raghjunghjeteci sopra FACEBOOK

I nostri Partinari

CMN Corsica Linea
Ville de Marseille
France Bleu Provence Télé Paese Radio France Frequenza Mora
Conseil Général des Bouches du Rhone Collectivité Territoriale de Corse Brasserie Pietra

inscrivez vous à la Newsletter